Les Mercredis de l’Antiquité 2014-2015

En octobre 2014, le Cycle des Mercredis de l’Antiquité entame sa sixième saison. Elle sera consacrée à l’argent, dans tous le sens du mot français : l’argent comme métal, l’argent comme monnaie, l’argent comme fortune.

Le VIe s. av. J.-C. est le moment, en Méditerranée d’une innovation essentielle, l’invention de la monnaie, qui se diffuse rapidement dans les décennies et les siècles suivants.

La monétarisation de l’économie est un bouleversement majeur non seulement dans les échanges, mais aussi dans l’organisation sociale, dans l’exercice de la politique et de la justice. Elle a même un impact sur les systèmes symboliques qui structurent la représentation de la puissance publique, les hiérarchisations sociales, les spéculations philosophiques.

Tel est donc le thème de cette année qui permettra d’aborder divers aspects de la question de l’argent, depuis l’extraction des métaux qui servent à la fabrication de la monnaie jusqu’à l’affichage et le stockage de la richesse, sous la forme de somptueux services d’argenterie et de trésors monétaires. Ce sera aussi l’occasion de voir comment la monnaie s’est diffusée à travers la Méditerranée, en quoi son fonctionnement s’est peu à peu modifié, comment elle a été utilisée comme un moyen de diffuser le discours officiel.

Le Musée Fabre, que nous remercions pour son soutien, nous accueillera à nouveau dans son bel auditorium, le mercredi, à 18h30, pour une heure de conférence et de discussions.

Nous restons partenaires du cycle de conférences « l’Agora des Savoirs ». Ce sera l’occasion d’une conférence commune, le mercredi 9 janvier 2015. Elle aura lieu à 20h30 dans la Salle Rabelais (à côté du Musée, sur l’Esplanade).

La nouveauté de cette année consiste dans la rediffusion des conférences par la radio Divergences FM (93.9) : le lendemain de la conférence, le jeudi à 20h30, et le dimanche qui suit à 14h30. »

Christophe Chandezon, Professeur d’Histoire ancienne,
Université Paul-Valéry – Montpellier

Rosa Plana, Professeur d’Archéologie grecque,
Université Paul-Valéry – Montpellier

Les commentaires sont fermés.