#7 L’argent et le plomb de Carthago Nova à l’époque romaine

18 mars 2015 /// Auditorium du Musée Fabre  ///18h30


Christian RICO, Maître de conférences en histoire romaine, Université Toulouse-Jean Jaurès


Le chantier de fouilles

Le chantier de fouilles

Depuis 2008, une mission archéologique franco-espagnole travaille au cœur de la Sierra minera de Cartagena (province de Murcie, Espagne) qui fut l’un des plus importants districts plombo-argentifères du monde romain. L’objectif du programme, qui associe le laboratoire TRACES, la Casa de Velázquez et l’Université de Murcie, et bénéficie du soutien de la Commission pour les fouilles archéologiques à l’étranger du Ministère des affaires étrangères, est de contribuer au renouvellement de notre connaissance d’une activité économique qui fournit à Rome à la fin de la République une part négligeable de l’argent dont elle avait besoin et à Carthago Noua les moyens de son expansion urbaine et de sa monumentalisation.

Pour la première fois dans la région, des recherches systématiques sont menées sur l’ensemble de la chaîne opératoire du plomb argentifère, depuis son extraction jusqu’à l’obtention du métal. Deux sites sont l’objet des travaux archéologiques : d’un côté une vaste mine en grande partie préservée malgré les reprises modernes et de l’autre un complexe d’installations dédiées au traitement minéralurgique et métallurgique du minerai.

 

Les commentaires sont fermés.